Le pitch (d'après allociné)

Chaque année, dans les ruines de ce qui était autrefois l'Amérique du Nord, le Capitole, l'impitoyable capitale de la nation de Panem, oblige chacun de ses douze districts à envoyer un garçon et une fille - les "Tributs" - concourir aux Hunger Games. A la fois sanction contre la population pour s'être rebellée et stratégie d'intimidation de la part du gouvernement, les Hunger Games sont un événement télévisé national au cours duquel les tributs doivent s'affronter jusqu'à la mort. L'unique survivant est déclaré vainqueur.
La jeune Katniss, 16 ans, se porte volontaire pour prendre la place de sa jeune sœur dans la compétition. Elle se retrouve face à des adversaires surentraînés qui se sont préparés toute leur vie. Elle a pour seuls atouts son instinct et un mentor, Haymitch Abernathy, qui gagna les Hunger Games il y a des années mais n'est plus désormais qu'une épave alcoolique. Pour espérer pouvoir revenir un jour chez elle, Katniss va devoir, une fois dans l'arène, faire des choix impossibles entre la survie et son humanité, entre la vie et l'amour...

Ce film est souvent comparé à Twilight, a cause peut être de ses jeunes acteurs.
J'y suis allé sans a priori.

La première chose à prendre en compte, c'est la durée du film, 2h22!

Mise à part le coté un peu gnangnan de la pseudo histoire d'amour, j'ai bien aimé ce film, qui n'est pas sans rappeler le fameux 'Battle Royale',
mais en bien moins trash et sanguinolent. Avec aussi une critique de la téléréalité.

J'ai beaucoup aimé le coté ultramoderne et très stylée du Capitole, cela m'a fait penser un peu a l'univers du "5ième élément".
Le scénario tient la route, malgré les quelques longueurs le film tient en haleine le spectateur.
On rentre dans le feu de l'action à mi film, et la tension qui monte avec le début des jeux est bien retranscrite.

Un film agréable, dont une suite est déjà prévue (c'est le numéro 1 d'une trilogie), ce premier opus reprend le premier tome du roman à succès de Suzanne Collins.